Association des Plaisanciers Indépendants du port de la Pointe Rouge                

 

AccueilPrésentationL'Escale InfoAgendaSécuritéSection VoileSection Pêche FSN13PhotosLiensCont@ct


 

 

puce

 La SECURITE 

 
puce

 SECURITE ET SÛRETE MARITIMES

La sécurité maritime (sécurité des personnes et prévention de la pollution) comporte plusieurs aspects indissociables : la sécurité des navires (comprenant les navires, leur équipage et le cas échéant leurs passagers), la sécurité de la navigation et la facilitation du trafic maritime. La sûreté maritime désigne la prévention et la lutte contre tous actes illicites (terrorisme, malveillance) à l’encontre du navire, de son équipage et de ses passagers ou à l’encontre des installations portuaires.

 

puce

 Réglementation et Sécurité

 
puce

 Nouvelle Division 240 - Règles de sécurité applicables à la navigation de plaisance en mer sur des embarcations de longueur inférieure ou égale à 24 mètres.

 

« « Champ d'application : La division 240 définit les conditions d’utilisation ainsi que les dispositions relatives au matériel d’armement et de sécurité applicables en mer a tous les engins, embarcations et navires de plaisance à usage personnel ou de formation d’une longueur de coque inférieure ou égale à 24 mètres. Elle s’applique en complément des exigences essentielles s’imposant aux fabricants en application du décret N°96-611 du 4 juillet 1996 modifié, transposant la directive européenne N°94/25/CE amendée ou, lorsque le navire n’est pas soumis au marquage « CE » du référentiel national applicable.»»

 

 

La division 240 a été modifiée afin de mieux répondre aux exigences de sécurité des plaisanciers.

Quatre objectifs ont conduit à la révision de cette division :

  • Simplification et clarification du document.

  • Adaptation aux dernières évolutions observées dans la plaisance et amélioration du texte existant.

  • Rendre cohérent les moyens de communication vers les CROSS avec la zone de navigation fréquentée.

  • Responsabilisation des pratiquants.

NB : La réglementation est inchangée pour le permis de conduire les bateaux de plaisance à moteur.

 

Télécharger la synthèse de la modification de la division 240 

 

Télécharger la division 240, version consolidée au 12 décembre 2014

 

Télécharger la plaquette de la DGITM : L’équipement de sécurité des navires de plaisance

 

 

La nouvelle division 240 entre en application le 01 mai 2015 (Arrêté du 2 décembre 2014)

 

Rappel de deux notions importantes : Les définitions d'abri et de chef de bord changent :

1. Abri : Endroit de la côte ou tout engin, embarcation ou navire et son équipage peuvent se mettre en sécurité en mouillant, atterrissant ou accostant et en repartir sans assistance. Cette notion tient compte des conditions météorologiques du moment ainsi que des caractéristiques de l’engin, de l’embarcation ou du navire.

 

2. Chef de bord : Membre d’équipage responsable de la conduite du navire, de la tenue du journal de bord lorsqu’il est exigé, du respect des règlements et de la sécurité des personnes embarquées (voir l’Article 240-1.03 Exigences concernant la fonction de chef de bord)

 

 

puce

 Documents nautiques. Mise à jour décembre 2014

 

Les documents nautiques peuvent être rassemblés dans un ou plusieurs ouvrages.

 

A moins de 2 miles d’un abri, il appartient au chef de bord de choisir librement les documents nautiques nécessaires à sa navigation  (Documents obligatoires en navigation côtière).

Les services hydrographiques nationaux : la source officielle

Tous les services hydrographiques nationaux définissent, élaborent, tiennent à jour et diffusent la documentation nautique générale des espaces maritimes dont ils ont la responsabilité. Ils centralisent, exploitent et diffusent, dans les meilleurs délais, les informations engageant et de la Mer directement la sécurité de la navigation au bénéfice de tous les usagers de la mer. Ils sont la source officielle des documents nautiques.

 

En France, cette responsabilité nationale est confiée au SHOM (Service hydrographique et océanographique de la marine) pour les espaces maritimes français, en métropole et en outre-mer ainsi que sur les zones de l’ancienne union française. Depuis 2006, le système de management de la qualité du SHOM a été certifié conforme à la norme ISO 9001 : 2008 pour l’ensemble de ses activités.

 

Télécharger la plaquette de la DGITM : Les documents nautiques

 

 

Les règles de barre du RIPAM (Règlement International pour Prévenir les Abordages en Mer)

 

 

puce

 Autres Documents

 

Marques d'identification des navires de plaisance en mer.

 

 

Tous éco-responsables : Avant de partir en mer, n’oubliez pas de respecter quelques conseils simples pour avoir une attitude éco-responsable. Le petit fascicule "les écogestes de la mer" vous rappelle des conseils à ne pas oublier.

 

 

Identification des quartiers maritimes d'immatriculation.

 

 

 


 

 

puce

 La VHF : modalités et conditions d'utilisation. Mise à jour Décembre 2014.

 

Les émetteurs-récepteurs du service mobile maritime dans la gamme des ondes métriques (VHF) sont des éléments importants de sécurité pour la navigation de plaisance et l’organisation des secours en mer. Afin de favoriser leur emploi par les plaisanciers, de nouvelles conditions d’utilisation de la VHF sont entrées en vigueur le 1er mars 2011.

 

Les obligations dépendent désormais de la zone d’utilisation de la VHF, soit dans les eaux territoriales françaises, soit dans les eaux internationales.

 

 

Télécharger le manuel de préparation au CRR maritime Edition de juin 2014 (Version 5)


 

puce

 Déclencher les SECOURS EN MER

Le CROSS (en Méditerranée : CROSS-MED La Garde - Urgences maritimes) 

Depuis le littoral (en mer ou à terre, zone couverte par le réseau GSM)

Appelez le CROSS à partir d'un téléphone mobile (portable) composer le 196

(nouveau numéro gratuit depuis un téléphone fixe ou mobile)
 

En mer

Par VHF utiliser le canal 16

(demander le CROSS en appliquant les procédures d'appel (PANPAN)
 

Le numéro d'urgence international 112 est également accessible pour contacter le CROSS

mais est moins adapté aux secours maritimes.

 

Le CROSS MED La Garde répond également au numéro 04 94 61 16 16 pour les urgences

 

 

La plupart de ces informations devraient être affichées par la Capitainerie sur les panneaux

à l'entrée des pannes.

 

 

Le Centre de Consultation Médicale Maritime (CCMM).

Le CCMM, basé à l’hôpital Purpan à Toulouse et dépendant du SAMU 31, permet à tous les gens de mer, professionnels ou plaisanciers, d’obtenir en cas d’urgence un avis médical, et ce, gratuitement, 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Vous êtes directement en communication avec un médecin régulateur, médecin urgentiste rompu aux particularités du milieu maritime. Ce dernier assurera une consultation médicale et définira la conduite à tenir. Si une évacuation de la victime est nécessaire, les moyens sont déclenchés par le CROSS sur avis médical du médecin du CCMM. Le CCMM peut également faire intervenir un SAMU de coordination médicale maritime situé dans le voisinage pour l’organisation locale des secours.

Comment appeler le CCMM ?

- Par l’intermédiaire du CROSS. Le CROSS vous mettra en communication avec le médecin régulateur du CCMM et restera à l’écoute – communication à trois.

- Par  téléphone en appelant le 05 61 49 33 33 (+33 5 61 49 33 33).

 

Les procédures d’appel :

SECURITE SECURITE SECURITE

Message de sécurité s’adressant à tous les navires (appel à tous) concernant la sécurité de la navigation. Message d’entraide entre marins.

Ex. : objets à la dérive, balisage hors service, conditions météo exceptionnelles etc.

PANPAN PANPAN PANPAN

Message d’urgence concernant la sécurité du navire ou de personnes à bord.

Ex. : homme à la mer, avarie, problème médical, difficulté en navigation.

MAYDAY MAYDAY MAYDAY

Message de détresse : danger grave et imminent mettant en péril le navire et tous ses occupants, demande d’assistance immédiate.

Message émis seulement sur ordre du chef de bord, accusé de réception obligatoire.

Ex. : voie d’eau, feu, explosion, risque d’être drossé à la côte.

 

 

            Le respect de ces 3 procédures d'appel est essentiel pour la sécurité de la navigation.
 

            Restez calme, parlez calmement et clairement.

 

Exemple d'appel des secours en mer :

Exemple d'appel d'urgence concernant une urgence médiale.

 

Avant d'appeler, réunissez les informations à transmettre :

    -La position du navire (données GPS, relèvement, amers),

    -Le Type de l'embarcation, Indicatif d'appel VHF,

    -La nature de l'appel; état de la victime etc...

 

 

Appel du CROSS par VHF sur le canal 16 (PANPAN médical).

Vous devez utiliser le signal d’urgence : trois répétitions du groupe PANPAN (prononcez panne).

PANPAN (à répéter 3 fois).
Ici nom du bateau (à répéter 3 fois puis épeler).

indicatif d’appel.
À la position (données GPS ou relèvement - distance).
Urgence médicale à bord. Demande assistance.
Informations courtes sur la nature du problème médical.
Ici nom du bateau.
À vous.

 Ce qui donnera par exemple :

PANPAN, PANPAN, PANPAN
Ici le voilier CHARLIE,
CHARLIE, CHARLIE,
Charlie, Hotel, Alpha, Romeo, Lima, India, Ecco.

Foxtrot Papa 4264
À la position 43°13’48.70 Nord  4°58’11.78 Est.
Urgence médicale à bord. Demande assistance.
Traumatisme crânien chez un équipier. Inconscient.
Ici le voilier CHARLIE
A vous.

Alphabet international :

 

 

Alpha

 

November

 

Bravo

 

Oscar

 

Charlie

 

Papa

 

Delta

 

Québec

 

Ecco

 

Roméo

 

Foxtrot

 

Sierra

 

Golf

 

Tango

 

Hotel

 

Uniform

 

India

 

Victor

 

Juliet

 

Whiskey

 

Kilo

 

X-Ray

 

Lima

 

Yankee

 

Mike

 

Zoulou


 

puce

 La METEO Marine

 

                     La météo pour la sécurité en mer

Dans le cadre de sa mission de sécurité en mer, l’État diffuse, par radio, à destination des navigateurs en mer, une information météorologique dite « de sécurité ». Pour ce faire, il fait appel à deux organismes :

    • Météo-France, responsable de l’élaboration des bulletins météorologiques,

    • la Direction des affaires maritimes, responsable de la diffusion.

 

 

Les bulletins de sécurité

En matière de bulletins de météo marine de sécurité, Météo-France se conforme aux règles internationales définies dans le cadre du Système Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer (SMDSM).

Les bulletins de sécurité comprennent les bulletins « côte » (jusqu’à 20 milles des côtes), les bulletins « large » (jusqu'à 200 milles) et les bulletins « grand large ». À ces bulletins réguliers, diffusés à heures fixes, s’ajoutent des avis de vent fort émis dès que le vent observé ou prévu atteint force 7 Beaufort sur le domaine de la côte (BMS-côte), ou force 8 Beaufort sur les domaines du large et du grand large (BMS-large).

Voir description détaillée de ces bulletins dans le « Guide marine de Météo-France » (page 26).

Pour assurer la diffusion en mer des bulletins de sécurité, la Direction des affaires maritimes dispose de moyens radio mis en oeuvre par les Cross (Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage) : quatre émetteurs Navtex, trois émetteurs MHF-BLU et un réseau d’émetteurs VHF.

Les bulletins de météo marine de sécurité sont également diffusés par des radios du service public et, gratuitement, sur le site internet de Météo-France.

 

 

CROSS MED : Diffusion en cycle de la météo marine - Canal VHF 63 et 64

 

La diffusion en cycle de la météo marine (bulletins côtiers et bulletins marine spéciaux en cas de vent > Force 7 Beaufort) assurée depuis 2011 pour la zone Provence sur le canal VHF 63 depuis le mont Coudon est désormais étendue à l’ensemble de la façade continentale.

A titre expérimental, le CROSS MED diffuse dès aujourd’hui sur le canal VHF 64, toutes les 15 minutes, les bulletins de la zone Languedoc-Roussillon depuis son émetteur de Néoulos, et ceux de la zone Azur depuis l’émetteur du Pic de l’Ours.


Le CROSS MED continue de diffuser 3 fois par jour les bulletins, depuis l'émetteur d'Agde sur le canal 79 pour la zone Languedoc-Roussillon, et sur le canal 80, pour la zone Provence, depuis les émetteurs de Planier et de Camarat.

 

 

Quelques sites de prévisions météo marine : (indiqués ici seulement pour information)

 

Météo France : Prévisions côtières.

 

WindFinder :  Un service météo gratuit pour les kitesurfers, planchistes, surfeurs, marins, parapentistes et d'autres activités liées au vent - trouvez le vent, les vagues, la météo, les webcams et les marées sur un site web!

 

WindGURU : WindGURU est un service de prévisions météorologiques conçu principalement pour les véliplanchistes et kitesurfers mais utilisable par tout le monde. Ces prévisions sont basées sur des modèles météorologiques. Windguru est capable de donner une prévision pour n'importe quel endroit de la Terre. La principale raison pour créer ce site était l'idée d'obtenir des prévisions rapidement sans cliquer à la recherche de cartes météo éparpillés un peu partout sur le web.

Important: Les prévisions que vous voyez sur ce site web ne sont absolument pas officielles. Windguru a été développé pour aider les gens à prévoir la météo. Ce que vous voyez ne sont que les données brutes des modèles formatées pour des humains, c'est à vous de les interpréter. Comprenez que le modèles ne sont que des modèles... la prévision météo est une tâche très difficile et ces modèles sont très compliqués, si les prévisions ne sont pas parfaites, c'est normal.

 

 

Consorzio LaMMA : Site italien de prévisions marine (en italien et anglais) conseillé par notre "Président" pour ceux qui voguent sur la mer Tyrrhénienne

 

 

WeatherOnline : WeatherOnline offre des prévisions pour les villes dans le monde entier et des cartes météo. dispose d'une application pour mobile. Conseillé aussi par notre "Président" .

 


 

puce

 Règlement particulier de police des ports de plaisance

Nous vous conseillons vivement de prendre connaissance de ce Règlement de police et de son annexe.

 

«« ARTICLE 2 : CHAMP D’APPLICATION DU REGLEMENT DE POLICE

Le présent règlement s’applique dans les limites administratives de l’ensemble des ports relevant de la compétence de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole, autorité portuaire.

L’exploitant du port ou les sociétés nautiques occupantes peuvent à tout moment saisir l’Autorité portuaire MPM afin de veiller à l’application du présent Règlement Particulier de Police.

Les procès-verbaux fixant les limites administratives du port sont tenus à la disposition du public dans les locaux de la Direction des Ports. »»

 

Télécharger le Règlement de police

 

Annexe n°1 du Règlement particulier de police : Règlement d'attribution des autorisations d'occupation privatives des postes à flot ou à terre dans les ports de plaisance de MPM.

 

«« CHAMP D’APPLICATION ET OBJET DU REGLEMENT D’ATTRIBUTION

Le Règlement d’attribution s’applique sur l’ensemble des ports relevant de la compétence de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole, Autorité Portuaire, sans préjudice des dispositions législatives et règlementaires susvisées et du Règlement Particulier de Police des ports communautaires, dont il constitue une annexe.

Le Règlement d’attribution a pour objet de préciser les modalités pratiques d’instruction des demandes et des attributions des autorisations d’occuper des postes à flot ou à terre dans le cadre de contrats délivrés par l’Autorité Portuaire pour l’usage affectés aux activités de plaisance. Ces attributions s’effectuent directement ou sur proposition des délégataires de gestion portuaire ou des sociétés nautiques conformément aux dispositions de leurs contrats respectifs.»»

 

Télécharger l'annexe n°1 du Règlement de police

 

 

 

puce

 Capitainerie du port de la Pointe Rouge

Maitre de Port : Monsieur Pierre-André D'AMICO

E-mail : pierre-andre.damico@ampmetropole.fr

 

Régisseur : Monsieur Stéphane GALLO

E-mail : stephane.gallo@ampmetropole.fr

 

Téléphone  : 04 91 99 75 67

 E-mail :capitainerie.pointerouge@ampmetropole.fr

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

     @Webmaster                                                                                                                                                             www.apipr.fr     version 1.0         © copyright APIPR Marseille Novembre 2010